Cakewalk // Documentation // SONAR X2 // Didacticiel 4 – Écoute et enregistrement d'instruments virtuels
Table des matières Précédent Suivant Index

Didacticiel 4 – Écoute et enregistrement d'instruments virtuels

Didacticiel 4 – Écoute et enregistrement d'instruments virtuels
Les instruments virtuels, parfois appelés synthés virtuels, jouent un rôle essentiel dans le domaine de la musique assistée par ordinateur. Au cours de ce didacticiel, nous allons apprendre à ajouter un instrument virtuel à un projet. Nous allons aborder différentes manières d'utiliser ces instruments avec SONAR et examiner quelques options permettant d'exploiter toutes les possibilités offertes.
Remarque : Si vous souhaitez passer dès maintenant à la manipulation pratique des synthés virtuels, vous pouvez passer cette section.
Au début des années 1980, les principaux fabricants de claviers et de boîtes à rythmes ont décidé qu'il fallait trouver un moyen pour que leurs produits puissent fonctionner ensemble. Cet objectif était relativement simple à atteindre, car tous ces produits offraient d'une manière ou d'une autre les deux fonctions mentionnées ci-dessus.
Il fallait en revanche trouver une norme définissant quels messages devaient être utilisés pour représenter telle ou telle expression. Exemple: les fabricants de boîtes à rythmes se sont mis d'accord pour utiliser la note C (do) pour la grosse caisse, la note D (ré) pour la caisse claire, et ainsi de suite. Ainsi, les messages envoyés par une boîte à rythmes pouvaient désormais être renvoyés dans une autre boîte à rythmes de marque différente. Elles pouvaient ainsi jouer au même tempo, mais en utilisant les sons de batterie propres à chaque module.
Cette norme établie à l'époque est appelée MIDI. Dès que les ordinateurs ont fait leur apparition dans le monde de la musique, il a semblé possible et souhaitable de les connecter à un synthé et d'y envoyer les messages MIDI à partir d'un séquenceur logiciel. C'est ainsi que la société Cakewalk a été créée. Notre première application était un programme DOS permettant à un utilisateur de modifier de manière détaillée les données MIDI et de les faire jouer par un synthé branché à l'ordinateur. Il était également possible d'enregistrer sur l'ordinateur les notes jouées sur un synthé.
Le temps a passé et les possibilités ont énormément évolué. Grâce à la puissance croissante des ordinateurs, les fonctions des logiciels Cakewalk se sont étoffées. Les ordinateurs sont désormais si puissants que les éditeurs peuvent concevoir des synthés et des boîtes à rythmes complets sous forme de logiciel. Pour simplifier, un synthé virtuel contient tous les composants électroniques d'un clavier sous forme de programme informatique.
Voir :

Copyright © 2017 Cakewalk, Inc. All rights reserved
Sitemap | Privacy Policy | Legal